Recherche

Sexy, mais…

Concours de photographies sensuelles

Mois

janvier 2016

À l’origine de ce concours : la série Lily

Lily est une série érotique des éditions Dominique Leroy (dans la collection De fil en soie) dont la première saison coïncide avec le début de ce concours. Conçue pour des lectures courtes, par épisodes, cette série est addictive à souhait. Le premier épisode paraîtra le 11 mars.

En couverture : une photographie de William Tinchant, celle qui a donné l’impulsion pour la création de ce concours de photos sensuelles !

Karine-Géhin-William-TinchantLes auteurs de la série : Une écriture à quatre mains pour lily-saison1-episode1-1COUV-REDcette série ! Karine Géhin et William Tinchant, co-auteurs, sont aussi jurés de ce concours de photographies « sexy, mais… »

« Imaginez une femme et un homme. Jeunes, beaux, sexy (Imaginez, on vous dit !). Elle serait Nancéienne et lui, Parisien (La mirabelle versus l’obélisque). Ils seraient écrivains, et après avoir publié séparément, ils décideraient de se lancer ensemble dans l’écriture érotique. Des histoires modernes, drôles, pétillantes, dans lesquelles leurs héros vivraient des aventures sexuelles débridées. Eh bien, c’est nous. Les écrivains, bien sûr, pas les héros ! Une bonne dose de sensualité, une touche d’humour, et aucun tabou. Un stimulant cocktail à consommer sans modération. »

Les premières lignes du premier épisode, Déclic :

De toute évidence, les deux zigotos n’avaient pas l’intention de se fouler.

— Signez ici, M’dame, marmonna le grand moustachu en désignant le bon de livraison.

Le petit chauve, des bras plus gros que mes cuisses et une dentition qui m’évoquait plus les touches d’un piano qu’un collier de perles blanches, me fixait sans ciller. Je saisis le stylo avec un rictus crispé.

Ce fut comme si j’avais annoncé le signal de départ. À peine ma signature griffonnée en bas du papier qu’ils disparurent plus vite qu’un lapin de garenne au premier coup de feu. En laissant le matelas tout neuf au milieu du salon, bien entendu ! Je haussai les épaules. Il ne fallait pas s’attendre à autre chose avec ce genre de magasin. Prix minimum, service minimum. Je m’estimais déjà chanceuse d’avoir eu droit à un sourire. Sûrement l’effet du jean taille basse ou du débardeur moulant…

Quoi qu’il en soit, il ne me fallut pas moins de vingt minutes d’injures et de suées avant de parvenir à balancer le matelas sur mon sommier. Je m’écroulai dessus, les bras en croix, le souffle court. Ça leur aurait pris genre cinq millièmes de seconde, à mes deux prix Nobel en culturisme, s’ils avaient eu un peu de pitié…

Je fermai les yeux, profitant d’un rayon de soleil s’infiltrant par la fenêtre. Sa chaleur me fit du bien.

Ce soir, pour la première fois depuis des années, j’allais dormir seule. Bien sûr, ça n’allait pas être facile, au début. On ne peut pas effacer dix ans de vie commune, comme ça, d’un coup de baguette magique. Mais hors de question de me plaindre, puisque cette situation, c’est moi qui l’avais voulue !

Un matin, sans raison particulière, je m’étais réveillée avec le doigt posé sur le bouton « stop » de ma vie conjugale. J’avais décidé d’appuyer dessus, et advienne que pourra…

Lorsque j’avais annoncé à Damien que je partais, il n’avait pas semblé surpris. Comme si cette décision lui apparaissait comme une fatalité irrévocable, qu’il s’y était préparé et l’acceptait. J’aurais voulu lui expliquer que la routine avait tué notre couple comme tant d’autres avant nous, que je m’ennuyais dans cette vie monotone, que nous n’étions plus en phase depuis longtemps. Que le sexe surtout, me manquait. Avant, nous faisions l’amour avec gourmandise, tout le temps, et partout, redécouvrant le plaisir à chaque fois. Mais petit à petit, son appétit avait diminué, alors que le mien avait grandi. Je m’étais sentie abandonnée, désemparée, seule…

J’aurais aimé lui dire tout ça mais il n’aurait pas compris, mes mots l’auraient blessé, alors je m’étais tue.

Il n’avait posé qu’une seule question :

— Tu as quelqu’un d’autre ?

Je l’avais regardé droit dans les yeux avant de répondre.

— Si tu demandes ça, c’est que tu ne me connais vraiment pas.

Il avait continué à me fixer, attendant la suite.

— Il n’y a pas d’autre homme. Il n’y en a jamais eu. Je ne suis plus amoureuse de toi, tout simplement.

J’avais interprété son « d’accord » comme un signe de soulagement pour sa fierté de mâle. Mieux valait ne plus être aimé que d’être cocu. C’était nul.

J’ouvris les paupières et sautai du lit. Hors de question de céder à la nostalgie. Aujourd’hui, je reprenais ma vie en main. Nouveau lit, nouvelle vie ! Objectif à court terme ? Redevenir la fille pétillante et audacieuse que j’étais avant. Objectif à long terme ? Être heureuse et profiter de la vie. La maxime récemment tatouée sur mon poignet était là pour me le rappeler si besoin : carpe diem.

J’attrapai cartons vides et autres plastiques d’emballage que j’avais entassés dans un coin et quittai l’appartement, direction l’ascenseur. Je dus m’y reprendre à deux fois pour tout fourrer dans la cabine et il me resta juste assez d’espace pour que je puisse entrer.

Je fis donc la grimace lorsque les portes s’ouvrirent deux étages plus bas devant un homme en jean et T-shirt blanc.

— Bonjour ! me salua-t-il.

Il avait des yeux d’un bleu si intense que j’en restai bouche bée.

Communiqué-Lily-episode1

Dotation pour chaque podium

Le concours photo « sexy, mais… » aura deux podiums, à l’issue de la sélection du jury. Voici leur dotation (pour des informations complémentaires sur chaque cadeau, cliquer sur le lien).

Merci à nos partenaires Idée du Désir, NeoPlaisir, Stéphanie Broussard (chocolatière) et la collection De fil en soie des éditions Dominique Leroy.

Noir et blanc
1er prix : Une sculpture en bois Sabot de Vénus d’Idée du désir + le 1er épisode de la série Lily de Karine Géhin et William Tinchant + un bon d’achat de 20 euros chez Saal Digital, labo photo
2e prix : Une bonbonnière or, cœur de chocolat et ses chocoquins de la chocolatière Stéphanie Broussard + la série érotique Impromptus pour Chloé en six épisodes de Daphnis + les trois épisodes de la première saison de la série érotique Lily de Karine Géhin et William Tinchant
3e prix : les trois épisodes de la première saison de la série érotique Lily de Karine Géhin et William Tinchant

*

Couleurs
1er prix : Un coffret de massage Caresses et Romance de la marque Shunga offert par NeoPlaisir + le 1er épisode de la série Lily de Karine Géhin et William Tinchant + un bon d’achat de 20 euros chez Saal Digital, labo photo
2e prix : Une bonbonnière rouge, cœur chocolat et ses chocoquins de la chocolatière Stéphanie Broussard + la série érotique Impromptus pour Chloé en six épisodes de Daphnis + les trois épisodes de la première saison de la série érotique Lily de Karine Géhin et William Tinchant
3e prix : les trois épisodes de la première saison de la série érotique Lily de Karine Géhin et William Tinchant

Retour en haut ↑