Recherche

Sexy, mais…

Concours de photographies sensuelles

Catégorie

Karine Géhin

Auteure de nouvelles, co-auteure de la série Lily

Ma vision du concours, par Karine Géhin

carnet-styloKarine Géhin, juré de ce concours, nous raconte sa vision du concours photo « sexy, mais… » :

Un concours de photos sensuelles ?

Je n’ai jamais fait de photographie (à part les traditionnelles photos de vacances, mal cadrées, sur lesquelles on pose en maillot de bain avec un sourire de bienheureux) mais je me suis toujours intéressée au côté esthétique des choses. Ce concours est donc l’occasion pour moi de « nourrir » mes yeux avec de belles images.

J’aime écrire dans différents styles, mais mon actualité est érotique puisque la série Lily, que j’ai co-écrite avec William Tinchant, vient de voir publier son premier épisode. La sensualité est donc à l’honneur !

Sexy mais… ?

J’aime ce thème à la fois sensuel et décalé. Il m’a tout de suite inspirée. Par rapport à Lily, déjà, qui est sexy mais… tout un tas d’autres choses que vous découvrirez dans Déclic !, puisque notre héroïne va se prêter au jeu de la séance photo avec son beau voisin Thomas…

Peut-être aussi parce que je me sens concernée par le sujet. Je suis moi-même Sexy, mais… ronde !

La technique ou l’esthétique ?

Je ne connais rien aux techniques utilisées par les photographes. Ce qui m’intéresse, c’est le rendu. Pour que photographie me plaise, il faut qu’elle me raconte quelque chose, qu’elle me fasse rêver…

Rêver ?

Oui. À l’heure des selfies, tout le monde sait se prendre en photo, ce n’est pas difficile. On prend la pose, bouche en cul de poule et hop, c’est fait. Les clichés sont moches, pour la plupart, impersonnels, figés et sans saveur.

Noir & blanc, couleur, je n’ai pas de préférence. Je voterai pour la photo qui provoquera une émotion en moi. L’idéale serait une photo d’une sensualité telle que j’aie envie de pénétrer dans l’image pour toucher le grain de peau, ou pour découvrir ce qu’il se passera ensuite…

Du mystère, de l’élégance, un brin de voyeurisme… Faites-moi rêver !

Et pour l’instant ?

J’ai parcouru des dizaines de photographies et je suis restée sans voix devant la qualité de certaines !

Plusieurs n’ont pas réussi à susciter mon intérêt (c’est très subjectif), mais d’autres m’ont troublée. Quelques-unes m’ont même littéralement hypnotisée.

Bravo à tous ceux qui ont déjà tenté leur chance ; que vous soyez professionnels de la photo ou amateurs, modèles expérimentés ou lectrices coquines, hommes ou femmes, je vous félicite tous.

Et j’espère qu’il y aura encore de nombreux participants !

Présentation des jurés : Karine Géhin

Karine-Géhin

Puisque la série érotique Lily est à la base de la création de ce concours de photographies, ses auteurs se devaient d’être présents dans le jury !

Qui est Karine Géhin ?

La littérature fait partie de sa vie depuis son enfance. Lectrice assidue, Karine décide un jour de passer de l’autre côté du miroir et d’écrire à son tour.
Lauréate d’un premier concours avec un polar humoristique intitulé
On ne joue plus depuis longtemps, elle enchaîne plusieurs publications, toujours sous forme de nouvelles. Son livre Les battements du cœur d’Alix a été en compétition pour le prix des lecteurs du livre numérique.
Parallèlement, elle se lance dans l’érotisme. Dans le recueil de nouvelles
À corps et à cris, elle propose une histoire de fessée, fraîche et moderne. Dans ce genre, c’est son crédo : des histoires contemporaines, pétillantes et sans tabous. Tels Pulsions, sur le thème de la Domination/soumission, ou la série Lily, écrite en duo avec William Tinchant.

(photographie de William Tinchant)

Retour en haut ↑